décembre | 2016 |

Monthly Archives: décembre 2016

  • 0
scientist

La science est-elle réservée aux scientifiques ?

scientist

CC BY-NC-SA 2.0 Jimmie

C’est ce qu’on pourrait penser, tant la lecture d’un papier publié dans une revue académique peut sembler obscure à un lecteur non averti. Et pourtant…

Plusieurs études récentes montrent l’intérêt très fort du grand public pour certaines bases de données scientifiques du meilleur niveau, qui ont fait le choix de l’ouverture des données aux citoyens. C’est le cas par exemple d’un billet de Marin Dacos paru sur un blog du CNRS, et intitulé Les sciences à l’âge du libre accès. Dans le domaine de la médecine notamment, la recherche d’informations scientifiques est une pratique courante. D’après M. Dacos,  40% des consultations de la base américaine Pubmed Central seraient ainsi le fait d’internautes non spécialisés. Plus étonnant peut-être, le grand public s’intéresse massivement aux sciences humaines et sociales, en France mais aussi dans d’autres pays  :

« le portail d’OpenEdition a reçu 48,5 millions de visites dans l’année 2014, soit environ 25 millions de visiteurs uniques. Et, surprise : les deuxième et troisième pays qui lisent le plus ce portail du CNRS, d’Aix-Marseille Université, de l’École des hautes études en sciences sociales et de l’université d’Avignon sont les États-Unis et l’Allemagne. Notamment grâce aux vertus natives de l’accès ouvert, mais aussi grâce à l’intérêt intrinsèque des publications consultées. »

La science serait-elle, alors, une affaire de spécialistes mais aussi de citoyens ?

Pour en savoir plus sur les bases de données mentionnées dans ce billet, lisez les guides de Form@doct : PubMed, Les revues scientifiques en libre accès, Connaître les Archives Ouvertes.


  • 0

Un nouveau guide sur les enjeux du « cloud computing »

Tags :

Category : guides

Cloud Storage Provider » by TKarcher – Own work. Licensed under CC0, Source : Wikimedia

Le stockage des données sur le web et l’accès nomade à ces données sont devenus des pratiques courantes dans la vie privée comme professionnelle. Indispensable dans le cadre de la rédaction de la thèse ou du partage des résultats de la recherche, le cloud computing (ou l’informatique dans les nuages) doit être néanmoins utilisé en toute connaissance de cause.
Un nouveau guide Formadoct intitulé Us et abus du cloud computing vient d’être publié. Il traite aussi bien de la description des services et de la typologie des solutions que des avantages et des risques de cette pratique. Les menaces pour la sécurité des données et les précautions juridiques à prendre font l’objet d’un focus détaillé. Le service MyCore du CNRS, est présentée comme une réponse possible à ce besoin dans le monde de la recherche.